Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela fait plusieurs nuits déjà que tu n’arrives pas à dormir... Lassée de tourner sous la couette, tu as tout tenté : le bol de lait chaud, les pages de lectures, les techniques de relaxation. Rien à faire, tes nuits sont aussi blanches qu’un cachet d’aspirine. Le souci ? Moins tu dors, plus tu angoisses. Et moins tu dors. Tu penses souffrir d’insomnie ? Décryptage.

Qu’est-ce que l’insomnie ?
L’insomnie est un trouble du sommeil qui se caractérise par des difficultés d’endormissements, des réveils répétés pendant la nuit ou très tôt le matin. On parle d’insomnie lorsque ces troubles ont des incidences néfastes sur la vie quotidienne : sommeil décalé, irritabilité, nervosité, problèmes de concentration, somnolence...
Il existe deux types d’insomnie :
-L’insomnie aiguë, qui peut s’étendre sur plusieurs semaines.
-L’insomnie chronique, plus courante, qui se manifeste de manière récurrente (plusieurs fois par semaine) sur une longue période.

Les conséquences de l’insomnie sur le quotidien :
Tu l’as certainement remarqué, depuis que ton sommeil est perturbé, tu es à fleur de peau dans la journée, et certaines tâches quotidiennes te semblent parfois insurmontables. Le manque de sommeil augmente en effet l’irritabilité et diminue les capacités de concentration et de mémorisation. Il est donc normal que tu sois moins performante en cours.
À long terme, ton humeur peut devenir maussade et tu risques de te sentir profondément déprimée.

Pourquoi suis-je insomniaque ?
Les troubles du sommeil sont souvent symptomatiques de problèmes plus profonds.
En plus des conditions de sommeil parfois inconfortables (bruits, lumière, fortes chaleurs...), les facteurs d’ordre psychologique jouent un rôle important sur la qualité de ton sommeil. Ton incapacité à trouver le sommeil révèle certainement d’une inquiétude, d’un stress ou d’une peur. Pour parvenir à soigner ton insomnie, cherche donc d’abord à déterminer la source de tes angoisses. Tu auras déjà fait la moitié du chemin.

Conseils pour combattre l’insomnie avant de se mettre au lit :
-Aménage-toi une chambre douillette, propice au sommeil : la température doit être à 17°C, le matelas confortable... Veille également à ce que ni lumière, ni bruit ne viennent perturber ta nuit. Ajoute des rideaux opaques à tes fenêtres et dors avec des boules Quiès si nécessaire.
-Avant de te coucher, évite les excitants : pas de sodas, de café, de chocolat, d’aliments épicés, de cigarettes et même de sport en fin de journée ! Oublie aussi les dîners trop lourds : la digestion maintient le corps éveillé.
Prends un dîner léger, composé de glucides lents (pâtes al dente, riz complet) : ils stimulent la production de mélatonine et de sérotonine, les hormones du sommeil et du bien-être.
-Avant de te mettre au lit, tu peux aussi prendre une douche fraîche : elle abaissera ainsi la température de ton corps, processus qui se fait naturellement pendant ton sommeil.

Astuces pour combattre l’insomnie une fois couchée :
-Si tu souffres d’insomnie chronique, essaie d’abord de ne pas dramatiser. Tu appréhendes le moment de te mettre au lit ? Persuade-toi qu’il n’y a aucune fatalité : ce n’est pas parce que tu n’as pas dormi la nuit précédente que toutes les nuits seront désormais identiques. Angoisser à l’idée de ne pas pouvoir dormir empêche souvent de dormir. C’est un cercle vicieux.
-Dans ton lit, privilégie les activités relaxantes : une musique calme, un bon bouquin... Et surtout pas d’ordi, de télé ou même de cours à réviser !
-Éteins la lumière dès que le sommeil se fait sentir : tant pis si le chapitre de ton roman n’est pas terminé.
-Si tu n’arrives pas à dormir, essaie de faire le vide dans ta tête, en te concentrant sur ta respiration.
-Si au bout d’une demi-heure ou plus, tu ne dors toujours pas, inutile de t’agiter en espérant trouver le sommeil : allume la lumière, reprends ton livre et essaie de te calmer en attendant les prochains signes de fatigue.

Tes insomnies persistent et te gâchent la vie ?
Si les astuces précédentes ne fonctionnent pas, c’est que tu dois d’abord comprendre -et traiter- la cause de ton insomnie. Demande d’abord conseil à ton médecin généraliste et consulte un psychothérapeute si nécessaire.


SOURCE: teemix

Tag(s) : #nuit, #sommeil

Partager cet article

Repost 0